TOKYO

Le Centre vide:
Le palais Impérial